ACRE : une aide précieuse pour créer sa micro-entreprise

Créer sa propre micro-entreprise est un projet qui attire de plus en plus d’entrepreneurs. Toutefois, il est important de connaître les aides et dispositifs mis en place par l’État pour faciliter cette démarche. Parmi ces dispositifs, l’ACRE (Aide à la Création ou à la Reprise d’une Entreprise) se présente comme une aide précieuse pour les porteurs de projets. Dans cet article, nous allons passer en revue les différents aspects de l’ACRE et montrer comment elle peut contribuer à la réussite de votre projet entrepreneurial.

Qu’est-ce que l’ACRE ?

L’ACRE est un dispositif d’aide aux créateurs et repreneurs d’entreprises, mis en place par le gouvernement français. Son objectif principal est de faciliter le démarrage des activités des entreprises nouvellement créées ou reprises en offrant des allègements de charges sociales. L’ACRE s’adresse principalement aux demandeurs d’emploi, aux jeunes âgés de moins de 26 ans, aux personnes bénéficiaires du RSA, ainsi qu’à certains autres publics spécifiques.

Ce dispositif a connu plusieurs évolutions depuis sa création en 2007. Initialement appelée ACCRE (Aide au Chômeur Créant ou Reprenant une Entreprise), celle-ci a été étendue à tous les créateurs et repreneurs d’entreprises, indépendamment de leur statut, et a été renommée ACRE en janvier 2019.

Les conditions d’éligibilité à l’ACRE

Pour bénéficier de l’ACRE, les porteurs de projet doivent remplir certaines conditions d’éligibilité. Parmi les principales conditions figurent :

  • Être âgé de moins de 26 ans ou avoir entre 26 et 29 ans et être considéré comme non indemnisable par Pôle emploi.
  • Être demandeur d’emploi indemnisé ou non.
  • Bénéficier du RSA, de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) ou de l’allocation temporaire d’attente (ATA).
  • Créer ou reprendre une entreprise en tant que micro-entrepreneur, entrepreneur individuel à responsabilité limitée (EIRL), société unipersonnelle ou société pluripersonnelle.

Il est important de noter que certains publics spécifiques peuvent également être éligibles à l’ACRE, tels que les personnes handicapées, les bénéficiaires du Contrat Unique d’Insertion (CUI), ou encore certains conjoints collaborateurs. Pour connaître la liste complète des conditions d’éligibilité, il est recommandé de consulter le site officiel du gouvernement.

Les avantages offerts par l’ACRE

L’ACRE offre plusieurs avantages aux créateurs et repreneurs d’entreprise éligibles. Parmi ces avantages figurent :

  • Une exonération partielle des charges sociales pour une durée maximale de trois ans. Cette exonération concerne les cotisations de Sécurité sociale, d’allocations familiales et de retraite.
  • Une déduction des revenus professionnels sur l’assiette de calcul de la prime d’activité pour les bénéficiaires du RSA et de l’ASS.

Ces avantages permettent aux entrepreneurs de disposer de davantage de ressources pour investir dans le développement de leur entreprise et ainsi augmenter leurs chances de réussite.

Comment bénéficier de l’ACRE ?

Pour bénéficier de l’ACRE, il convient tout d’abord de vérifier que l’on remplit les conditions d’éligibilité mentionnées précédemment. Ensuite, il faut réaliser les démarches suivantes :

  1. Déclarer la création ou la reprise d’une entreprise auprès du Centre de Formalités des Entreprises (CFE) compétent. Cette déclaration doit être effectuée en ligne ou par courrier postal.
  2. Compléter le formulaire spécifique à l’ACRE et le joindre à la déclaration préalable à l’embauche (DPAE) pour les personnes embauchant des salariés.
  3. Transmettre les documents nécessaires à l’évaluation du caractère réel et sérieux du projet (business plan, prévisionnel financier, etc.).

Une fois ces démarches réalisées, la demande d’ACRE est examinée par l’Urssaf qui notifiera sa décision dans un délai maximum de 45 jours. Si l’aide est accordée, l’exonération des charges sociales prend effet à compter du début de l’activité de l’entreprise.

Un dispositif d’aide important pour les micro-entrepreneurs

L’ACRE représente une aide précieuse pour les entrepreneurs qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise. En facilitant le démarrage de leur activité, ce dispositif permet aux porteurs de projet de se concentrer sur leurs objectifs commerciaux et de pérenniser leur entreprise. Ainsi, l’ACRE constitue un soutien important pour la création et le développement des micro-entreprises en France.